14 juillet 2019

16 juin 2019 à Dalibougou, une journée de l'enfant africain placée sous le signe du recueillement

Cette année, le thème de l’événement :
«Action humanitaire en Afrique, les droits des enfants d’abord» 
Ce thème est choisi chaque année par la commission des experts des droits de l’enfant de l’Union Africaine, à travers la Charte Africaine des Droits et du Bien Être des Enfants (CADBEE). 

Mais à Dalibougou, cette année, compte tenu des récents événements tragiques et meurtriers survenus dans le nord et au centre du Mali à Ogossagou et à Sobane-Da ou Sobane-Kou, tout le pays est en deuil.
Nous avons donc décidé ne pas célébrer cette journée comme les autres années.
Une cérémonie très sobre au menu, 
pour manifester notre solidarité aux peuples et communautés éplorées.

Les faits marquants de la journée furent :
- un exposé sur le 16 juin 1976 à Soweto, 
par Mamadou Touré, le président fondateur de Sinjiya-ton Mali,

- un moment de recueillement et de prières pour les disparus en Afrique du Sud et au Mali, 
un moment pendant lequel tous les jeunes et enfants de Dalibougou présents portaient symboliquement les couleurs du deuil à travers des bandeaux et des bandes tissus noirs sur la tête et autour des poignets.

Le 16 juin est aussi le jour de deux anniversaires à fêter plus joyeusement à Dalibougou,
ceux de Issou et de Petit Mamadou.
Joyeux anniversaire à tous les deux :)

Le lendemain, invitation au Palais de la Culture
Pourquoi le 16 juin ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire