18 janvier 2019

12 ans plus tard, Luc revient avec sa famille à Dalibougou.


"Après 12 ans d’absence, nous voici de retour à Dalibougou en famille. 
Arrivés en plein milieu de la nuit, Mamadou nous attend à la sortie de l’aéroport de Bamako. Il fait chaud, je reconnais cette odeur si particulière, la terre, la végétation… 
C’était hier ! 
Nous rejoignons rapidement notre hébergement grâce à la camionnette à tout faire de Sinjiya-ton.
Ventilateurs, moustiquaires, produits anti-moustiques et bouteilles d’eau fraiches, tout y est.
Réveillés dès le matin par l’animation de la cour et de la rue, un bon petit déjeuner nous attend sur la terrasse… 
Nous voici prêts à retrouver nos souvenirs et toutes ces personnes qui ont croisé notre destin il y 12 ans…
La photo a douze ans... on pourrait faire la même aujourd'hui
Si ce n’est le nombre d’enfants de la maison, rien n’a beaucoup changé depuis tout ce temps. 
Ceux que nous avions vus il y a 12 ans ont bien grandi, certains sont mêmes devenus des adultes entreprenants et pleins de projets, 
exemples indiscutables de la pertinence et de l’efficacité de la démarche entreprise par Sinjiya-ton il y a 13 ans.
L’atmosphère de Dalibougou n’a pas changé non plus : pleine de vie et de mouvements, de rencontres et d’émotions.
Malgré son incessante occupation quotidienne consacrée à veiller à la bonne conduite des activités de la maison des enfants et à sa vie de famille, l’accueil de Mamadou Touré est toujours aussi chaleureux et attentionné pour rendre le séjour de ses hôtes le plus enrichissant et agréable que possible.
Nous remercions aussi Modibo pour sa démonstration de marionnette en papier mâché et son cours particulier de fabrication de marionnette. 

Nous n’attendrons plus aussi longtemps pour revenir… "

Merci Luc pour ce beau témoignage !!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire