11 novembre 2010

Arnaud, éducateur spécialisé, 5 mois à Dalibougou en 2010

Bonjour à tous,

Je tenais à renvoyer quelques aspects de mon séjour à Dalibougou en tant que bénévole éducateur spécialisé durant 5 mois.

J’ai tout d’abord choisi cette structure par rapport à sa philosophie d’action et son ouverture. La transparence financière, le personnel exclusivement malien et l’éthique sont les caractères qui m’ont séduit dès le départ.

Ensuite, à mon arrivée et par la suite, j’ai été étonné de la liberté d’action dont les intervenants extérieurs peuvent bénéficier. L’équipe éducative et administrative sont réceptives et tentent de soutenir et/ou d’accompagner les différentes formes de projet que l’on peut proposer.

Le travail social qui y est accompli est sérieux et dynamique. Les concepts de référence, de non-violence, d’autonomisation reflètent en partie le travail institutionnel.

J’ai personnellement beaucoup appris sur la gestion de la violence et des conflits ; couper l’escalade binaire, donner des réponses différentes de celles que l’enfant attend, privilégier l’action à la réaction…

Expérience particulièrement enrichissante pour les professionnels du social !

Un petit conseil aux personnes qui comptent s’investir à moyen-long terme au sein de Sinjiya-ton : apprenez le Bamana-kan (langue Bambara) ! Formidable porte d’entrée aux échanges avec les enfants et les Maliens plus généralement.

Kan bé signé wéré (à la prochaine)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire