19 février 2013

Joël



Sinjiya-ton se joint à toutes les associations de ESPPER pour cet hommage (voir ci-dessous) au grand homme si simple qu'était Joël Rousseau.
Nous sommes heureux de lui avoir donné ce grand bonheur de la rencontre avec Bintou.
Pour lui, elle était LA réussite... Ce pourquoi il donnait tant d'énergie. Ce qu'il espérait pour tant d'autres enfants.
Nous ne le remercierons jamais assez pour le courage qu'il nous donnait.
Il nous manque.
et comme l'a écrit si joliment Bintou : "Qu'il se repose en paix"


Joël,
Ils sont là, les centaines d’enfants et d’adolescents des rues d’Antananarivo, Manille, Guatemala City, Calcutta, Lubumbashi, Port-au-Prince et de tant d’autres villes. Ils sont tous là pour te dire merci, merci ! Car, depuis une douzaine d’années, porté par ton épouse et tes enfants si solidaires, tu les as défendus, à la tête de dizaines d’associations d’enfants des rues de la fédération ESPPER. Tu as soutenu, conseillé, guidé toutes ces équipes qui apprivoisent les enfants, leur donnent à manger, les soignent, les éduquent et leur apprennent un métier ! Ta joie de vivre, ta générosité, ta chaleureuse amitié, personne ne les oubliera, ni ton opiniâtreté à convaincre les bailleurs de fonds, ni ta capacité à unir les qualités et les savoirs de tous, essentiels pour que les enfants des rues reprennent confiance en eux et trouvent la force de revivre. Tous te disent : A Dieu !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire