4 avril 2018

et de 13 !!! Le 6 mars 2005, le début d'une belle aventure collective.

Au mois de mars, tous les ans, les ainé(e)s, aujourd'hui autonomes, ainsi que ceux qui sont sur le point de l'être, se retrouvent pour fêter l'anniversaire de l'arrivée des 4 premiers enfants à Dalibougou...
Le 6 mars 2005, 
le début d'une belle aventure collective. 
enfants vivant dans les rues de Bamako depuis des années, ont décidé de faire confiance à Mamadou Touré et de rester dans cette maison, Dalibougou...

Depuis 13 ans, cet événement est fêté ! 
C'est un moment important... Une occasion récurrente, pour les plus jeunes de Dalibougou, 
de questionner, débattre, écouter les parcours et conseils avisés de leurs ainé(e)s.







Autour de Mamadou, un peu plus tard,
c'est le moment de la réunion restreinte aux plus anciens.
Ensemble, ils souffleront les bougies :)
Les ainé(e)s autonomes après un "internat" à Dalibougou sont aujourd'hui très nombreux. 
Ils ne sont jamais tous présents le jour de cet anniversaire, en général pour des raisons professionnelles ou d'éloignement géographique, mais ce soir là, 
ils sont tous dans les têtes et dans les coeurs.



Joyeux anniversaire à tous les enfants de Dalibougou !!!

22 mars 2018

Quelques photos de l'exposition Koungo Fitini jusqu'au 28 avril à Paris.


Koungo Fitini : Problèmes Mineurs (en Bamanan)
Venez découvrir le travail de Arnold Grojean 
sur et avec les enfants de la rue de Bamako, 
à la galerie FAIT & CAUSE, 
58 rue Quinquampoix à Paris (4ème).
Le soir du vernissage, nous avons vu des visages passionnés, émus, concentrés, touchés, happés par la qualité du rendu de ce travail réalisé en complicité totale avec les enfants. 
Arnold Grojean présente son travail à la Galerie FAIT & CAUSE

Bravo et merci Arnold pour ce superbe travail, fidèle et respectueux de la cause des enfants de la rue !!!
Bravo et merci aux enfants pour leur participation active et créative !!!
Bravo et merci à la galerie FAIT & CAUSE !!!




12 mars 2018

Le lycée Gustave Eiffel de Bordeaux, se mobilise aussi pour Sinjiya-ton !!!

Le lycée Gustave Eiffel de Bordeaux se mobilise (lien)

pour soutenir quelques ONG, dont Sinjiya-ton.
Merci au club solidarité internationale qui organise une marche parrainée ce samedi 17 mars. 




Merci à tous les participants à ce beau projet !!!




8 mars 2018

REMARQUABLE exposition photos sur les enfants de la rue de Bamako.

Vous vous intéressez au travail de Sinjiya-ton,
vous vous intéressez aux enfants de la rue de Bamako, 
vous êtes dans la région parisienne, 
ne passez surtout pas à côté du travail remarquable du jeune photographe Arnold Grojean. 


KOUNGO FITINI
(Problèmes mineurs)

photographies d'Arnold Grojean


LE MARDI 13 MARS 2018 de 18h00 à 21h00
Exposition du mercredi 14 mars au samedi 28 avril 2018
  Galerie ouverte du mardi au samedi de 13H30 à 18H30
58 rue Quincampoix 75004 Paris
Tél : 01 42 74 26 36


À Dalibougou, Adame et Boubacar se sont une nouvelle fois dit "oui" :)

Adame* et Boubacar Diakité, ont décidé de célébrer leur mariage au sein du petit monde de Dalibougou.



La cérémonie civile à peine terminée à la mairie, 
devant leurs amis et parents réunis à Dalibougou, et en présence des enfants et jeunes pensionnaires, 
ils se sont à nouveau dit "oui"!
Entre autres festivités, la marionnette de Arsenal et le rap de Yacouba ont accompagné ces moments de joie et de partage...



Pour la petite histoire, en mars 2017, 
Adame, était invitée à une fête dédiée à la femme et c'est à cette occasion qu'elle a découvert le talent des "messagers de la rue" enfants artistes de Dalibougou, lors d'un spectacle proposé par les organisateurs.
Adame et sa famille n'ont jamais oublié et ont souvent été très généreux envers Sinjiya-ton Mali.

Merci à Adame pour sa fidélité !!!
Merci à Adame et Boubacar pour ce geste de confiance et d'amitié !!!
Sincères félicitations à tous les deux !!! 
Tous nos voeux de bonheur !!!

* Adame Diakité est à la tête d'une entreprise d'évènementiel, 
promotrice de la "Maison Abi et Adame", 
étudiante  en master comptabilité et finances et 
également présidente des jeunes entrepreneurs du Mali... Quel parcours !




8 février 2018

Le rêve de Batoma...

Le rêve de Batoma, 14 ans,
devenir cuisinière et ouvrir un restaurant de cuisine franco-malienne à Bamako :)
Pour atteindre son objectif, il lui faudra travailler un programme spécial pour intégrer l'école de cuisine de son choix, dès la rentrée prochaine.
Batoma travaillera donc cette année avec Bi, entre autre...


Bonne chance pour cette année particulière, encore... 
Mais Batoma en a l'habitude...
Son parcours ci-dessous en est l'illustration :

Octobre 2012 : Batoma de Bamako à Montpellier
Janvier 2013 : Des nouvelles de Batoma
Mars 2013 : Batoma bientôt à Dalibougou
Avril 2013 : Batoma de retour à Bamako
Novembre 2013 : Batoma : le retour 
Promenade en bord de mer pour Batoma
Décembre 2013 : Bonnes nouvelles de Batoma
Janvier 2014 : Quelle déception !!!
Nouveau protocole pour soigner la jambe de Batoma
Mars 2014 : Batoma découvre la neige
Mai 2014 : Batoma travaille très bien à l'école !!!
Mamadou et Fatou en visite (entre autre dans la famille d'accueil de Batoma)
Septembre 2014 : Bamako Montpellier, c'est la rentrée pour Batoma aussi
Janvier 2015 : Sinjiya-ton Mali, Sinjiya-ton France, nous sommes Charlie (Batoma aussi...)
Mai 2015 : Batoma, la guérison
Mai 2017 : Batoma de retour à Montpellier après 2 années à Dalibougou
Octobre 2017 : Retour à Dalibougou après 4 mois de soins à Montpellier. 


23 janvier 2018

Les enfants de Dalibougou vous souhaitent une belle année 2018 !

Recevez les meilleurs voeux 
des enfants de Dalibougou.
Belle année 2018 !!!


Les associations Sinjiya-ton Mali et Sinjiya-ton France
se joignent aux enfants de Dalibougou pour également vous présenter leurs meilleurs voeux pour cette nouvelle année !!!


15 janvier 2018

2 dimanches de danse à Dalibougou, avec Christian Romain Kossa !



Le chorégraphe et danseur ivoirien Christian Romain Kossa a profité de sa participation au festival international de danse de Bamako, 
pour découvrir le travail de Sinjiya-ton Mali et inviter les enfants de Dalibougou à suivre deux ateliers de danse sous sa direction.
En voici quelques images :


Merci à Christian Romain Kossa pour ces moments de partages !!!

5 janvier 2018

Interview de Mamadou Touré sur Medi 1 radio


Tous les samedis à partir de 14 h, dans l'émission de radio "Citoyens d'Afrique", 
Sanae met en avant les compétences des femmes et des hommes africains dans le développement du continent.

Dans l'interview de Sanaé réalisée le 30 décembre, 
Mamadou Touré témoigne des actions de Sinjiya-ton Mali en faveur des enfants des rues du Mali.
Pour l'écouter, cliquez sur ce lien.



Merci à Sanae et Medi1radio pour cette tribune ouverte aux voix africaines !

2 janvier 2018

Belle année 2018 !!!

BELLE ANNÉE 2018 !!!
Nos meilleurs voeux 

aux enfants de Dalibougou, 
aux jeunes de Dalibougou et aux plus grands qui volent maintenant de leurs propres ailes,
à l'équipe d'encadrement, 
à tous ceux qui soutiennent Sinjiya-ton et sans qui, rien de cette belle aventure n'aurait été possible,
à vous tous qui suivez ce cheminement 

21 décembre 2017

Samedi, 22h, tous avec Sinjiya-ton sur Africable !!!

Ce Samedi à 22h (23h en France), 
Rendez-vous sur Africable !!!
Toute l'équipe du "Grand Déballage" va pouvoir faire découvrir au plus grand nombre, le travail de réinsertion des enfants de la rue de Bamako qu'effectue Sinjiya-ton ! 


Merci à Yéli Mady Konaté !!!
Touché, après avoir effectué une visite à Dalibougou, il avait promis de s'investir pour faire connaître ce travail par le biais de ses émissions. 
Ci-dessous, la petite vidéo selfie prise à la fin de cette visite il y a quelques mois. 
Promesse tenue !!! 


14 décembre 2017

L'association Dambé Colonel Sékou Traoré et Edmond Derreumaux, aux côtés des enfants de Dalibougou

Cette année encore, l'association " Colonel Sékou Traoré et Edmond Derreumaux" a répondu "présente", en aidant financièrement Sinjiya-ton, 
par un don de 3 millions de fcfa (4 570€).

Après avoir passé une partie de la  journée internationale de l'enfant à Dalibougou quelques jours plus tôt, 
Madame et Monsieur Derreumeauxainsi que leur fils et 
quelques journalistes, ont pu passer un moment plus intime avec Mamadou Touré et quelques enfants et jeunes de Dalibougou (Arsenal sur la photo)

En pleine discussion avec Arsenal 
Un grand merci à cette généreuse association familiale qui permet à Sinjiya-ton de consolider la prise en charge du fonctionnement de Sinjiya-ton  au profit des enfants de Dalibougou.

Il est temps de faire un grand rangement dans la maison :)

12 décembre 2017

Bourama, Sékou, 2 jeunes de Dalibougou en stage de professionnalisation à la Manutention Africaine Mali

Depuis, le mois de septembre, 
la Manutention Africaine Mali, (concessionnaire Caterpillar et membre du réseau JA Delmas, une société basée à Bordeaux en France),


a ouvert ses portes à deux jeunes de Dalibougou, pour un stage de formation professionnelle de quatre mois.


Ci-après, les jeunes en action, chacun avec leur chef d'unité.
Bourama a 22 ans. 
Il fait son stage à l’atelier de soudure.

Sékou a 20 ans. 
Il a jeté son dévolu sur les archives. Il compte devenir archiviste.

Tous les deux sont très conscients d’avoir eu la chance de pouvoir bénéficier d'une formation dans cette entreprise qui les a fait rêver dès leur première visite de présentation.
À la cantine
Ils espèrent que cette expérience acquise leur ouvrira de nouvelles opportunités professionnelles.
Bonne chance les jeunes !!!

Merci à Monsieur Bedarida, le directeur de la Manutention Africaine Mali !
Merci aux chefs d’unités des 2 jeunes pour leur implication dans la qualité leur formation !
Merci  à tout le personnel pour son accueil chaleureux !
Merci à Emma pour les photos !


11 décembre 2017

Batoma, de retour à Dalibougou !!!

Batoma* est rentrée à Dalibougou fin octobre,
après 4 mois passés en France pour de nouveaux soins, 
accueillie dans diverses familles de Espoir pour un Enfant, dans les alentours de Montpellier. 
À l'aéroport de Bamako, rencontre entre Batoma et Sidiki Diabaté, jeune star malienne, fils de Toumani Diabaté...
Selfie obligatoire :)

Batoma sera encore accompagnée par Espoir pour un Enfant qui continuera à lui fournir régulièrement ses pansements.

Merci à Espoir pour un Enfant pour ce soutien au long cours! 

Batoma, de 2012 à 2017 entre Mali et France.


30 novembre 2017

Maria, journaliste indépendante, écrit un article après une nuit en maraude avec Mamadou Touré

Maria Rodriguez Gonzalez est une journaliste espagnole indépendante.
Il y a quelques mois, après avoir réalisé une maraude de nuit aux côtés de Mamadou Touré dans les rues de Bamako, 
elle écrit sur son expérience.
La revue MUNDO NEGRO publie son reportage  (lien)dans son numéro de novembre 2017.

Un grand Merci à Maria pour ce reportage édifiant sur la situation des enfants de la rue de Bamako et sur le travail réalisé par Sinjiya-ton au plus près de ces enfants.

Pour ceux qui ne comprennent pas l'espagnol, n'hésitez-pas à utiliser le traducteur de Google :)



24 novembre 2017

La journée internationale de l'enfant 2017, fêtée à Dalibougou.

Cette année, la journée internationale de l'enfant a été l'occasion de l'inauguration de la nouvelle bibliothèque de Dalibougou, dont le  ruban fut coupé 
par Monsieur Maridjé Keité, adjoint au Maire de Magnambougou,
et par Madame Ramatoulaye Derreumaux, Présidente de l'association Dambé*, déjà présente auprès de Sinjiya-ton Mali l'année dernière.


 
Depuis 1997, date de la création de Sinjiya-ton Mali, cette journée du 20 novembre est l'occasion pour l’association, de mener des actions d’information, de sensibilisation, de plaidoyer et de lobbying en faveur de l’enfance au Mali.

Cette année, en présence d’un public venu massivement, 
chefs coutumiers et politiques, notables du quartiers, représentants de structures, écoles partenaires, fournisseurs, familles voisines, enfants et jeunes du quartier et ceux de la rue, organes de presse écrite et audiovisuelle,  ce fut encore une belle journée !

Les acteurs clés de cette journée phare furent les enfants et jeunes accueillis à Dalibougou et encadrés par l’association Sinjiya-ton Mali, 
Comme d'habitude, ils se sont illustrés à travers des activités artistiques et culturelles 
(sketchs sur l’importance de l’enregistrement des naissances, chants sur la vie des enfants de la rue, marionnettes..) afin de pouvoir faire passer des messages forts à l’endroit du public qui avait fait le déplacement.
 


Une visite guidée de l'association, puis un cocktail ont mis fin au programme de la matinée.






La journée a ensuite continué en musique pour finir autour d’un bon déjeuner.


Rappelons que les aménagements et les équipements de ce projet ont été cofinancés par la Mairie de Vincennes, à travers sa médiathèque**.
Les livres sont des dons de provenances diverses (écoles, entreprises et particuliers)
Merci à tous ces généreux donateurs !!!

* Lire l'article de mali Jet concernant l'association Dambé et son soutien à Sinjiya-ton Mali  (ici)
** La ville de Vincennes solidaire des enfants de Dalibougou, (ici)