6 décembre 2016

Bienvenue chez Sinjiya-style, coupe couture, femme, homme, enfant


Les jeunes ont du travailler dur pour que tout soit en place pour l'ouverture du tout nouvel atelier de couture, Sinjiya-style, inauguré le 19 novembre dernier.

Cette atelier fonctionnera sous forme de coopérative.
Il sera dirigé par Mehr qui travaillera en équipe avec Oumou*
et bien sûr, feront partie de l'aventure, d'autres jeunes de Dalibougou ayant suivi des cours de coupe couture, ainsi que quelques jeunes qui pourraient y faire leur formation.
Il sera ouvert 6 jours sur 7.
Le volume horaire d'une journée sera déterminé par les jeunes eux-mêmes en fonction des contraintes.

Voici quelques photos des travaux,


quelques photos de l'installation,






et quelques photos de l'atelier, prêt à accueillir les clients et l'équipe au travail...


Bravo les jeunes, et maintenant... 
Nous attendons vos prochaines réalisations !!!

*Bintou, pour l'instant, s'occupe de son foyer car elle est nouvellement mariée et vit un peu loin du quartier de Magnambougou, mais elle pourrait, en cas de besoin, intégrer cette équipe. 


28 novembre 2016

Rentrée 2016-2017 pour les enfants de Dalibougou

Pour les petits et grands de Dalibougou, le mois d'octobre fut synonyme de rentrée !!!


Voici la répartition des enfants et jeunes scolarisés ou en formation, pris en charge par Sinjiya-ton Mali pour cette rentrée 2016.

- les enfants et jeunes scolarisés :
1  à l'université (comptabilité, gestion),
1  à l’INA (Institut National des Arts),
4  au lycée (dont 1 du quartier),
8  au collège (dont 1 du quartier)
11  en primaire (dont 4 du quartier)
9   tous niveaux dans l'école maison de Dalibougou.

-  les jeunes en apprentissage  
ou en insertion socioprofessionelle :
1  en formation  professionnel BTP carrelage,
1  en formation coiffure et esthétique
1  en formation coiffure homme
4 en formation coupe et couture chez Sinjiya-style 
1  en formation coiffure chez Binette style
1  en formation dépannage audio et hi-fi

1 jeune débute dans la sécurité

Quelques photos des préparatifs...

Bonne année scolaire à tous les étudiants !!! 
Bonne année d'apprentissage à tous les autres !!!
 

27 novembre 2016

Sophie, psychologue, éducatrice spécialisée, 10 jours avec les enfants de Dalibougou

Le texte ci-dessous et les photos de Sophie, collègue de travail de Élisabeth, nous font partager son séjour récent à Dalibougou



« Du 26 octobre 2016 au 6 novembre 2016, j’ai été accueillie 10 jours au sein de l’association Sinjiya-ton Mali, dans une des chambres d’hôtes situées dans l'association. 
J’étais donc au cœur de la vie de Dalibougou, attenante à la maison des enfants (des garçons et des filles).

J’ai rencontré son directeur Mamadou Touré, venu m’accueillir à l’aéroport avec deux jeunes du centre, puis progressivement l’équipe éducative et l’instituteur. 

Nous avons décidé ensemble d’un programme d’ateliers avec les médiations que sont : la peinture, les contes et la terre. Par ailleurs, nous avons fait deux sorties pédagogiques dans les alentours de Dalibougou et une matinée sportive.

Au rythme de Dalibougou, j’ai rencontré les enfants, notamment ceux de « l’école maison » laquelle est tenue par Kariba l’instituteur.

Si le voyage est une expérience, celle-ci est une rencontre qui m’a redonné « la pêche » comme on dit ici, pour aborder l’enfance et l’adolescence avec plus de confiance. 
Les enfants de Dalibougou sont « gourmands » de travail et prêts à s’atteler à une tâche créative pendant plusieurs heures. 
Soutenus par les adultes attentifs qui les entourent, ils ont leur part à penser et à faire pour leur avenir et en sont conscients.

Chaque atelier a été aussi l’occasion de se parler, de rire ensemble, ce qui s’est parfois poursuivi par le partage d’un repas ou d’un thé savoureux.

Situé dans le quartier de Magnambougou à Bamako, Dalibougou est comme un «arbre de vie» dont les racines tiennent à la détermination des adultes, à offrir un lieu d’accueil qui respecte l’enfant dans sa singularité et s’appuie sur l’ancrage de la place des adultes et de la place des enfants.

Il allie bienveillance, expression et sécurité pour une éducation possible d’enfants qui ont vécu un passage hors repères.

Alors, forcément, on s’y sent bien… 
»



Un grand merci à Sophie pour son intervention et son retour d'expérience parmi les enfants de Dalibougou.


-->

25 novembre 2016

Sinjiya-ton et la journée internationale de l'enfant 2016

La journée internationale de l'enfant 2016 a été l'occasion, pour Sinjiya-ton Mali, d'inaugurer son tout nouvel atelier de couture, cofinancé par l'association ESPPER*.


Le journal télévisé malien de TM2 nous en parle.
Mehr, que vous y voyez, en devient le responsable.

video

Quelques photos de cette belle fête !!!



Un grand merci à ESPPER pour ce soutien concret qui permettra très rapidement à quelques jeunes de Sinjiya-ton de vivre de leur métier et à quelques uns des plus jeunes pensionnaires de Dalibougou, de se former à ce métier qu'ils ont choisi.

* Ensemble pour Soutenir les Projets et Programmes en faveur des Enfants de la Rue


13 novembre 2016

Sinjiya-ton France au Forum de la solidarité le 19 novembre

Samedi prochain, 19 novembre,
projection du film de Sinjiya-ton sur le travail de théâtre de rues à des fins de prévention contre l'exploitation sexuelle des enfants au Mali
RV à 14h30 pour 45 mns dans la salle des académiciens, bâtiment coeur de ville, à Vincennes en face de la mairie.
Dans ce film, vous y retrouverez beaucoup d'enfants de Dalibougou jouant comme des "acteurs confirmés".



Quelques photographies en noir et blanc réalisées par les photographes Coco Amardeil et Justin Westovertémoignant de la dure réalité de vie pour les enfants des rues de Bamako, sont présentées à l'extérieur de l'hôtel de ville.

Ces photographies sont extraites de l'exposition "les yeux de la rue".
L' exposition inaugurale fut mise en place à Bamako par Coco et par l'équipe de Sinjiya-ton pour le vernissage du 3 novembre 2011. Elle fut présentée à Dalibougou jusqu'en décembre 2011.

Pendant le reste de l'après-midi du 19 novembre à Vincennes, nous vous rencontrerons au stand de Sinjiya-ton, dans le hall de la médiathèque (coeur de ville).
Ci-après, le planning de ce que vous réserve cette après-midi solidaire organisée par la mairie de Vincennes.
En espérant vous y rencontrer...
Pour info, vous aurez aussi Plantu en live en bonus dès 15h30.
Merci à la ville de Vincennes pour cette nouvelle initiative!
Merci à Plantu d'en être en quelque sorte le parrain!
Merci à Coco et Justin pour cette superbe exposition qui, nous l'espérons, sera bientôt montrée dans son intégralité à Vincennes !!!

26 septembre 2016

Clown, percussionniste, chanteuse, musicienne, écrivaine, comédienne, marraine... Marilou, toujours aux côtés de Sinjiya-ton !

Marilou, mars 2016  était retournée à Dalibougou 2 ans après avoir présenté son spectacle de clown aux enfants de Dalibougou.
Un des buts de ses voyages au Mali était la réalisation d'un film "Yassa, pourquoi Yassa".

Ce film n'ayant pas pu encore voir le jour, 
et le thème lui tenant tellement à coeur, 
Marilou en a fait un roman, Pourquoi Yassa*
qui vient d'être publié aux éditions L'Harmattan.

Quand Marilou le vend directement, elle demande à l'acheteur s'il est d'accord pour ajouter un peu de sous pour une cagnotte au bénéfice de Sinjiya-ton.

Pourquoi Yassa et ses marques pages en wax de Marilou
Si vous souhaiter lire ce beau roman,
Si vous souhaitez participer directement à la cagnotte de Marilou au profit de Sinjiya-ton, 
et recevoir un marque page en wax véritable, 

joignez directement Marilou sur fb 
ou par courriel.

Merci Marilou !!! Quelle belle idée !!! 
Merci à tous ceux qui font grossir cette cagnotte, 
jour après jour !!!
Bonne lecture !!!

*Pourquoi Yassa ?

Editions L'Harmattan, 15 août 2016 - 108 pages

Petite fille perdue dans Bamako, elle croise le chemin d'une troupe de musiciens. Pendant sept jours elle va danser, elle va chanter, pour gagner une place parmi eux. Yassa danse l'espoir, car aujourd'hui n'est pas hier. Mais les mots du vieux Soriba reviennent la hanter : « Avec le prénom que tu as, tu n'aurais jamais dû naître ». Pourquoi ? Pourquoi Yassa ? Quelle histoire scelle son destin ? La légende d'une princesse amoureuse d'un mendiant ? Le conte d'un enfant paresseux ? Qui doit-elle croire ?
Pour dépasser son malheur, Yassa va remonter le cours de son histoire, à la source du Moribayassa, le rythme de l'espoir retrouvé...

25 septembre 2016

Miss Mali France 2016 s'engage pour l'indépendance énergétique de Sinjiya-ton Mali !!! (suite)

Une très belle fête organisée hier au profit de Sinjiya-ton
par Miss Mali France 2016
la toute jeune N'gui Diabaté. 


N'gui Diabaté, Miss Mali France 2016 lors de sa soirée au bénéfice de Sinjiya-ton
Beaucoup de monde était venu à Aubervilliers, assister à la soirée qui fut particulièrement réussie grâce à l'engagement de cette toute jeune femme.

Résultat concret :
Des panneaux solaires pourront donc être bientôt installés à Dalibougou grâce aux fonds récoltés lors de cette soirée.
Des économies substantielles pour Sinjiya-ton Mali car la consommation d'électricité fait partie des postes très importants.

Merci Mademoiselle, 
et bravo pour votre détermination et efficacité !!!

Merci également à tous ceux qui ont bénévolement participé à cette soirée en mettant leurs compétences et leur énergie au service de ce beau projet (staff, animateurs, artistes, techniciens, famille...) 

21 septembre 2016

Samedi à Aubervilliers !!!


Retrouvez nous samedi 
à partir de 14h 
à l'espace Renaudie d'Aubervilliers 
(métro ligne 7 Fort d'Aubervilliers)

16 septembre 2016

Miss Mali France s'engage pour l'indépendance énergétique de Sinjiya-ton Mali !!!



Samedi prochain 24 septembre, 
nous vous attendons nombreux à Aubervilliers 
pour une belle soirée organisée par Miss Mali France. 
Le but de cette soirée :
Soutenir Sinjiya-ton Mali en offrant à l'association une installation de panneaux solaires en vue de son indépendance énergétique.




Une belle initiative de cette belle personne !!!
Merci à N'gui Diabaté, 
Miss Mali France 2016 !!!

27 août 2016

À Dalibougou, Bintou et Cheick se disent oui !!!

Après Mehr, au mois de mai dernier, c'était au tour de Bintou, pensionnaire à Dalibougou depuis plus de 8 années, diplôme de couture en poche depuis 2 ans, de se marier !!!
La voici avec Cheick, son mari.

Quelques images de cette belle fête pour un très beau mariage !!!

En route pour une vie de famille... 
Soyez heureux les jeunes !!!