29 mai 2018

Tristesse à Dalibougou...


Boubacar Sidiki Doumbia dit "Paix", est décédé des suites d'une longue maladie. 
"Paix" faisait partie des enfants pris en charge par Sinjiya-ton, mais n'était pas pensionnaire.
Il vivait chez sa grand-mère dans le quartier, non loin de Dalibougou.
Son décès a eu lieu samedi matin et il a été enterré le jour même en fin d'après-midi. 
De 2008 à 2013, "Paix" avait beaucoup fréquenté Dalibougou.
il avait fait partie de l'effectif de la troupe de théâtre, du groupe de danse, du groupe de percussions et de la Batucada de Dalibougou.
Depuis 2013, il ne fréquentait plus l'école, ni Dalibougou.
Les enfants ainsi que les salariés de Dalibougou lui ont rendu un dernier hommage avant de l'accompagner dans sa dernière demeure au cimetière de Magnambougou. 

Ci-après quelques photos de "Paix".


Nous présentons nos condoléances à sa famille et à ses proches.


28 mai 2018

L'IAM et ses étudiants solidaires des enfants de Dalibougou pour la 4ème année consécutive.

Pour la quatrième année consécutive, les étudiants de l'Institut Africain de Management (IAM) respectent la tradition en manifestant leur solidarité aux enfants de Dalibougou pendant cette journée de restitution pour le compte du projet «Amnesty Social Challenge».
Cette année, 9 étudiants ont apporté leurs dons sous forme de riz, mil, sucre, lait, huile, sel, produits de toilette et de nettoyage, ainsi que vêtements, chaussures et linge de maison.



Au menu de cette journée :
l'hymne de l'IAM, suivi des discours :
- de Hawa Keïta, la cheffe de groupe des étudiants, 
- de Madame Oumou Sam, responsable chargée de la professionnalisation, représentant la direction de l'école à cette cérémonie
- de Mamadou Touré.


Les prestations artistiques des enfants de Dalibougou et du quartier (danse, chant/rap, musique, marionnettes...), 

la remise des dons.

Merci pour cette belle journée réussie,
aux étudiants Nana, Hanifa, Amandigué, Oumou, Haby, Nantenin, Abdoulaye, Issa et Hawa (cheffe de groupe),
à Madame Oumou Sam, responsable chargée du projet «Amnesty Social Challenge» 
et à la direction de l'IAM.
Vivement la prochaine édition !!!