8 juin 2017

Dalibougou, la maison des enfants inondée.


Depuis cette année, la maison des enfants est inondée après chaque pluie par les eaux de ruissellement.
En cause, des travaux de reconstruction et de prévention des dégâts des eaux chez les voisins immédiats, obstruant et déviant le passage habituel des eaux pluviales.
la rue avant les travaux
l'eau, détournée par ce terre plein, se précipite vers la maison des enfants.
L’hivernage (la saison des pluies) a commencé avec une pluviométrie importante à Bamako, 
les enfants et l'équipe ont déjà du travailler dur pour sauver tout ce qui était au niveau du sol.



Après l'évacuation des eaux de ruissellement, 
la fosse septique et le puits perdu étant remplis et leur ouverture se trouvant au ras du sol, 
il a fallu faire appel au camion "aspirateur" pour les vidanger, sinon, les eaux usées auraient pris le relais en inondant la cour...

Quelques travaux provisoires ont donc été effectués pour empêcher les eaux de ruissellement de pénétrer dans la cour. 
En cas de pluie, cette structure métallique (amovible) est mise sur une petite digue, bordée par un châssis au sol et contre les murs à l'entrée pour repousser les eaux venant de l'extérieur sur la rue.


Nous devrons rapidement faire les travaux nécessaires pour dévier définitivement le chemin pris par toute cette eau.

Bravo à tous pour cette énergie mise au service de ce travail bien fastidieux !!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire