1 septembre 2014

Bamako Montpellier, c'est la rentrée pour Batoma aussi.

Les enfants de Dalibougou sont encore en vacances pour un mois environ.

Batoma, quant à elle, après avoir passé deux mois de vacances à Dalibougou, a retrouvé Annie et Coco chez qui elle a bien vite retrouvé ses marques car elle avait vécu au sein de leur famille depuis déjà une petite année scolaire.

C'est grâce à l'association Espoir pour un enfant Hérault, que Batoma peut bénéficier de soins en France depuis 2 ans maintenant.

C'est aussi grâce à Espoir pour un enfant que Batoma a pu passer ses vacances au Mali, au sein de cette communauté d'enfants de Dalibougou dont elle fait partie depuis ses 7 ans.











À Villeneuve les Maguelones, elle fera sa rentrée scolaire dans les jours qui viennent.
Aujourd'hui, première visite de l'infirmière pour voir l'évolution de la plaie.

Dans les jours précédant son retour, 
séance coiffure avec Djéneba (éducatrice à Dalibougou),



séance valise, avec Djéneba encore,


et dernière réunion avec tous les autres enfants de Dalibougou.


C'est le moment de dire au revoir aux copains et copines.


Et puis, à l'aéroport de Bamako, c'est le moment de dire au revoir à Mamadou et de partir pour Paris, en compagnie de Sabah Dagrhi, bénévole d'aviation sans frontières, et ensuite d'un(e) autre bénévole, de Paris à Montpellier.


Merci à cette chaîne d'entraide qui a permis à Batoma de passer ses vacances à Bamako, un retour à Dalibougou si important pour son équilibre, avant de reprendre ses soins en France au sein de la famille de Coco et Annie qui s'en occupent si bien.

Bonne rentrée Batoma !!!