30 mars 2014

Sinjiya-ton partenaire de grand-mères solidaires

Dans un village proche de Roussillon*, dans le sud de la France, 
quelques grand-mères se réunissent régulièrement autour d'une tasse de café et tricotent des après-midis entiers pour de tous petits enfants, parmi les plus démunis de Bamako.

Derrière les murs de la prison pour femmes de Bamako, quelques jeunes femmes incarcérées vivent avec leurs très jeunes enfants.

À la saison froide, au mois de janvier dernier, Mamadou Touré était allé remettre à ces jeunes mamans, le travail de ces grand-mères solidaires.

Mamadou a pris ces photos et transmet les remerciements des mamans, ravies de pouvoir emmitoufler leurs petits enfants dans ces lainages tous chauds,
aux grand-mères tricoteuses 
et à Lucette qui a pris en charge la coordination de cette action.
La direction et les travailleurs de la prison ont également tenu à remercier les auteurs de ce geste.

* Village de Lucette.