11 novembre 2013


Comme Nelson Mandela,
nous pensons que l'éducation est bien l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde.

Rentrée scolaire 2013 des enfants et jeunes de Dalibougou :

- Gaoussou continue à étudier l'art dramatique au Conservatoire d’art et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté.
- Baba continue l'INA (Institut National des Arts) section musique.
- Merh vient d'être diplômé et pourra maintenant enseigner la coupe-couture.
- Ousmane est en terminale… le Bac à la fin de l'année !
- Arsenal est en première et ne cesse de faire grandir son âme d'artiste.
- Hamsétou et Yacouba sont au lycée après avoir réussi leur DEF (BEPC).
- 6 filles et 6 garçons sont au collège.
- 5 filles et 12 garçons sont à l'école primaire.
- 3 filles et 3 garçons sont en formation professionnelle.
- 5 filles et 6 garçons fréquentent l’école-maison* de Dalibougou,
- Batoma** est en CM1 dans une école de Villeneuve lès Maguelone.
4 filles et 8 garçons arrivés récemment à Dalibougou ne sont pas encore prêts pour une quelconque forme de scolarisation car encore bien trop instables.

L'équipe de Sinjiya-ton Mali travaille au quotidien pour que les enfants de Dalibougou soient à même, sinon de changer le monde, au moins de pouvoir y contribuer en étant maîtres de leur vie!!!

*  Passerelle :
-  pour une mise à niveau avant d’intégrer une école « classique ».
-  pour pallier à un problème d’inadaptation de scolarisation « classique »



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire