19 décembre 2013

Nous avons besoin de votre soutien à long terme

Votre soutien de 10€ mensuels 

= 2,50€  votre coût mensuel après déduction fiscale*


= 120€  votre apport annuel à Sinjiya-ton Mali 

= votre participation salaires, nourriture, scolarité, loyers, 
électricité, maraudes, prévention, …

= votre soutien à long terme au programme de réinsertion de  Sinjiya-ton Mali envers les enfants vivant dans les rues de Bko et ceux vivant à Dalibougou.

Merci pour votre don !

16 décembre 2013

Les vacances approchent

Pendant ce 1er trimestre, nos élèves ont bien travaillé 
à l'école, au collège, au lycée, dans leur centre d'apprentissage professionnel,
mais également dans la salle de classe, 

et dans la salle informatique* de Dalibougou


Très bonnes vacances de Noël à tous ces jeunes courageux!!!

Le matériel informatique équipant cette salle a été offert par des donateurs privés ou des entreprises, et les travaux d'aménagement des deux salles ont été réalisés en 2009 grâce à un don du voyagiste solidaire vision du monde
Lire les articles :

11 décembre 2013

Bonnes nouvelles de Batoma

Merci à Andrelyne  pour ces nouvelles de Batoma : 

Ils ont changé le pansement ce matin, et selon les médecins, 
la greffe a pris et ils sont satisfaits du résultat. 
Elle sortira certainement vendredi.

Batoma est à l'hôpital St Eloi de Montpellier depuis le 6 décembre pour une greffe de peau.


Merci à tous les amis de Sinjiya-ton des environs de Montpellier qui l'ont entourée, 
merci aux amis de Espoir pour un Enfant.

Vous avez ainsi permis à Annie (sa famille d'accueil) de prendre un peu de repos, bien qu'elle n'ait pas voulu quitter sa petite protégée pendant tout ce temps.


Courage Batoma !!!  encore quelques temps sans trop bouger… 
Ça, c'est pas gagné ...
concours de grimaces à l'hôpital avec Anne


24 novembre 2013

Promenade en bord de mer pour Batoma

Il y a moins de 3 semaines, Batoma reprenait le chemin de la France.

Ce week-end, en compagnie de Annie et Jean Laforge (le couple qui l'accueille pour le temps de ses soins), elle se promène au bord de la mer.
Merci à Annie pour les photos
et les nouvelles de Batoma à travers ce petit mot:
"La scolarisation de Batoma s'est très bien passée, elle s'est très bien intégrée et a retrouvé des camarades de l'année dernière. Elle travaille bien.
Côté médical, le protocole de soin s'effectue normalement, nous avons rendez-vous le 2 décembre pour un IRM puis le 5 décembre avec le dermatologue.
Ci-joint deux photos prises hier au bord de mer par un temps pluvieux et froid." 

Annie et Batoma

Merci à Annie pour ces bonnes nouvelles de Batoma et pour cette bouffée d'air très frais !!!

13 novembre 2013

Un minibus pour Sinjiya-ton Mali

Merci à la Fondation Insolites Bâtisseurs qui a financé ce beau minibus!


Depuis le début d'année, 
il accompagne les enfants de Dalibougou dans leurs déplacements divers en groupe,
il accompagne Mamadou Touré dans ses maraudes de nuit, surtout quand la pluie est au rendez-vous,


et il attend impatiemment les touristes afin de les accompagner à la rencontre de ce beau pays qu'est le Mali...

11 novembre 2013


Comme Nelson Mandela,
nous pensons que l'éducation est bien l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde.

Rentrée scolaire 2013 des enfants et jeunes de Dalibougou :

- Gaoussou continue à étudier l'art dramatique au Conservatoire d’art et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté.
- Baba continue l'INA (Institut National des Arts) section musique.
- Merh vient d'être diplômé et pourra maintenant enseigner la coupe-couture.
- Ousmane est en terminale… le Bac à la fin de l'année !
- Arsenal est en première et ne cesse de faire grandir son âme d'artiste.
- Hamsétou et Yacouba sont au lycée après avoir réussi leur DEF (BEPC).
- 6 filles et 6 garçons sont au collège.
- 5 filles et 12 garçons sont à l'école primaire.
- 3 filles et 3 garçons sont en formation professionnelle.
- 5 filles et 6 garçons fréquentent l’école-maison* de Dalibougou,
- Batoma** est en CM1 dans une école de Villeneuve lès Maguelone.
4 filles et 8 garçons arrivés récemment à Dalibougou ne sont pas encore prêts pour une quelconque forme de scolarisation car encore bien trop instables.

L'équipe de Sinjiya-ton Mali travaille au quotidien pour que les enfants de Dalibougou soient à même, sinon de changer le monde, au moins de pouvoir y contribuer en étant maîtres de leur vie!!!

*  Passerelle :
-  pour une mise à niveau avant d’intégrer une école « classique ».
-  pour pallier à un problème d’inadaptation de scolarisation « classique »



9 novembre 2013

Les droits de l'enfant et les enfants de Dalibougou


Sous la direction artistique de Arsenal (Modibo Coulibaly), certains enfants de Dalibougou ont participé au concours international 
d'affiches sur les droits de l'enfant, 
initié par les Francas, édition 2013. 
Les dessins ont été confiés au répondant des Francas au Mali, "Alliance Globale pour l'Education et  la Formation" (AGEF) à charge de les acheminer à Paris pour le grand jury pour la mi-novembre pour les festivités du 20 novembre (journée internationale des droits de l'enfants).
Les enfants ont postulé avec 4 dessins sur les droits de l'enfant et leurs messages de paix pour le monde.
Découvrez leurs oeuvres ci-dessous :

Dessin N°1 réalisé par :
Yacouba Diakité, 15 ans, en classe de 10ème (seconde)
Hawa Traoré, 14 ans, en classe de 9ème (3ème)
Amadi Dansoko, 16 ans, en classe de 9ème (3ème)

Arsenal (Modibo Coulibaly), 17 ans, en classe de 11ème (première) 



Leur message :
Nous sommes les enfants des 5 continents, qui s'associent pour lancer un message,
un message de PAIX :
- plus de guerres tribales, civiles, inter-États…! 
- plus de conflits armés…!
- plus de rébellions armées…!
Il faut la PAIX, rien que la PAIX et toujours la PAIX, car notre survie en dépend.


Dessin N°2 réalisé par :
Amadi Dansoko, 16 ans, en classe de 9ème (3ème)
Sékou Koné, 16 ans, an classe de 9ème (3ème)
Arsenal (Modibo Coulibaly), 17 ans, en classe de 11ème (première) 



Leur message :

Dans les intensions politiques, nombreux sont les pays ayant ratifié le Convention Internationale des Droits de l’Enfant, mais très peu les appliquent correctement.
Les discriminations doivent-elles encore continuer entre les sexes? 

Dessin N°3 réalisé par :
Arsenal (Modibo Coulibaly), 17 ans, en classe de 11ème (première) 



Son message :
À l’épreuve du temps et au regard de mon expérience et de mon parcours personnel, des milliers d’enfants vivent dans la rue et pourtant la Convention Internationale des Droits de l’Enfant a été adoptée depuis 1989 par l’assemblée Générale des Nations-Unis.
Après plus d’une vingtaine d’année d’existence de cette convention bien qu’internationale, je m’interroge si la CIDE est un mythe ou une réalité.

Dessin N°4 réalisé par :

Nantenin KONE, 13ans, en classe de 7ème (5ème)
Yacouba Diakité, 15 ans, en classe de 10ème (seconde)
Hawa Traoré, 14 ans, en classe de 9ème (3ème)
Amadi Dansoko, 16 ans, en classe de 9ème (3ème)

Arsenal (Modibo Coulibaly), 17 ans, en classe de 11ème (première) 


Leur message :
Le droit à la participation implique notre participation active à la réalisation et au respect de nos droits.
Par la participation, nous accomplirons nos devoirs.

Bravo les enfants pour ces dessins et ces textes plein d'espoir !!!
Bravo Arsenal pour cette direction artistique !!!
Merci aux Francas pour cette initiative !!!
Merci à Mamadou Keita qui a fait le lien avec Francas !!!
Bonne chance les enfants et à bientôt pour les résultats !!!