16 juillet 2012

Pourquoi fêter le 16 juin à Dalibougou ?


Tous les 16 juin*, c'est la fête à Dalibougou, mais pourquoi ?
Voilà quelques lignes qui vous en diront plus. 

Le 16 juin 1976, avec le soutien du mouvement de la Conscience noire, des écoliers et des étudiants noirs de Soweto en Afrique du Sud, se rassemblent pour protester contre l'obligation qui leur est faite de suivre leur enseignement en afrikaans, la langue de la principale communauté blanche du pays et identifiée à l'apartheid.
...
Le bilan est officiellement de 23 morts et 220 blessés, mais le bilan réel n'est pas vraiment connu. On parle de plusieurs centaines de morts, et on avance parfois 575 morts dont 570 noirs. Nombre d'entre elles furent touchées de balles dans le dos. L'un des premiers morts, Hector Pietersen, un jeune garçon de 12 ans, devint le symbole de la répression aveugle du régime.

Depuis 1991, la journée de l’enfant africain est organisée chaque année le 16 juin sur tout le continent africain, en souvenir du massacre des enfants à Soweto.

Vous trouverez tous les détails dans Wikipédia.

*16 juin 2011,  Merh témoignait en direction de ses pairs
  16 juin 2012,  combattre l'exploitation sexuelle des enfants sous toutes ses formes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire