30 décembre 2012

Message de Mamadou


Mamadou Touré nous envoie de bonnes nouvelles de Dalibougou !!!

"Ici, tout le monde va bien et l'heure est à la préparation du réveillon.... 
Nous avons réceptionné un chèque de la part de Inner Wheel Club Koulouba de Bamako, des paquets de biscuits, gâteaux fourrés et des bombons,
une enveloppe pour les cadeaux de noël 
et une contribution du Ministère de la Famille et de la Promotion de la Femme et de l'Enfant, une promesse de Madame la Ministre faite aux enfants lors de son discours à l'occasion du passage de la Gouverneure District 909 de Inner Wheel à Dalibougou... 
Ces cadeaux ont symboliquement été reçus des mains de la Ministre au nom de son département par celles de Yacouba qui a marqué tous les esprits en l'occasion, pour les enfants de Dalibougou..."

Un grand merci à tous ceux qui soutiennent financièrement les actions de Sinjiya-ton Mali.

Grace à eux et malgré cette période plus difficile que d'habitude, les enfants de Dalibougou continuent à se développer dans de bonnes conditions.

Joyeux réveillon à tous !!!

3 octobre 2012

Batoma de Bamako à Montpellier


C'est l'association Espoir pour un enfant Hérault qui prendra en charge tous les frais de voyages et des diverses opérations de Batoma. 
Sinjiya-ton n'avait pas les moyens de faire face.
Mardi 25 septembre, Jean-Marc Vernet, le président de l'association et son épouse Andrelyne Vernet Bel, responsable des hospitalisations, ont accueilli Batoma à l'aéroport de Montpellier.
Pendant la durée de son traitement et entre les moments d'hospitalisation, Batoma vivra au sein de leur famille, dans un village des alentours de Montpellier.


Depuis le mois de janvier, Batoma savait qu'il était question pour elle d'un séjour en France pour s'y faire soigner.
En effet, le Professeur Touré, le chirurgien de Bamako qui la suivait, n'avait plus d'espoir de pouvoir sauver sa jambe au Mali car il ne disposait pas d'un plateau technique suffisant pour les opérations que sa situation nécessitait. 
Pour Sinjiya-ton, il n'était pas question de ne pas tout faire pour éviter cette amputation programmée.
8 mois plus tard, la valise est bouclée et Batoma était prête à partir pour se faire opérer en France.
Elle est accompagnée jusqu'à la porte par la grande famille de Dalibougou...
C'est Anne (aviation sans frontières) qui l'accompagnera pendant le voyage en avion jusqu'à Paris. 
À Paris, c'est Jean-Louis qui prendra le relais jusqu'à Montpellier. 
À l'aéroport de Bamako, elle reçoit les dernières recommandations de la part de Mamadou.
À bientôt !!!
Un immense merci à toutes celles, à tous ceux qui se sont mobilisés depuis 8 mois dans l'espoir que Batoma puisse être soignée pour garder sa jambe. 
Impossible de nommer tout le monde car vous avez été nombreux, chacun le maillon de cette chaîne qui a amené Batoma jusqu'à Montpellier.
Et la voilà, avec deux nouvelles copines qui viendront certainement lui rendre visite un jour à Dalibougou !!!
Encore une fois, la solidarité a très bien fonctionné autour de Sinjiya-ton.


16 septembre 2012

Du FC Salaise au FC Dalibougou !!!

















Le Football Club de Salaise cherchait à donner des ballons...
Lucette s'est dit : "les enfants de Dalibougou seraient certainement très heureux de pouvoir jouer avec ces ballons"...
Lucette a donc dégonflé les ballons donnés et les a postés... Ils viennent d'arriver à Dalibougou.
Au gonflage les enfants !
C'est fait !
Il est maintenant temps de partir au terrain avec tous ces ballons bien gonflés...

et bien sûr, de jouer avec...
Ces ballons utilisés par les enfants du football club de Salaise sur Sanne, font maintenant tous les dimanches, la joie des enfants de Dalibougou.

L'équipe est maintenant fin prête pour la compétition.
Merci au FC Salaise !
Merci à Lucette !


15 septembre 2012

Lucette et l'association "les amis d'Alexandre Lienhard"


Lucette Seigle vit à Roussillon en Isère . 
Elle est un soutien fidèle, depuis bien longtemps, aux actions de Sinjiya-ton Mali.
Lucette dans un village de brousse près de Kita
"Les amis d'Alexandre Lienhard", l'association dont elle est présidente a, entre autre, participé au financement de certains meubles des maisons des enfants.
Avec son mari et souvent des amis, elle est venue régulièrement séjourner à Dalibougou avant et après ses voyages dans 2 villages proches de Kita dans lesquels son association est très impliquée (aide à la construction d'une école (photo plus haut), d'un moulin à grain, d'une décortiqueuse, transport au Mali d'une ambulance offerte par les pompiers de l'Isère...)
Lucette est très concentrée ! 
Depuis des années, des colis sont régulièrement arrivés à Dalibougou, chargés de médicaments tant que c'était possible (la loi ne le permet plus). 
Les derniers colis étaient donc remplis de ballons de foot.

Merci encore à Lucette 
 et à l'association "les amis d'Alexandre Lienhard"

4 septembre 2012

Jennifer et Arnaud, mariés solidaires


Une enveloppe adressée à Sinjiya-ton est arrivée par courrier ce matin...
858 €... avec ce petit mot joint :


"Nous voilà mariés !
Ce fut une journée merveilleuse...

Nous avions proposé une participation à un don pour Sinjiya-ton sur notre liste de mariage.
Et une fois de plus, nos amis et famille ont répondu "présent" ! Super !

C'est avec plaisir que nous vous envoyons ce chèque. 
Nos pensées affluent pour tous les enfants de Dalibougou."

Arnaud et Jennifer










Vous aussi, vous répondez toujours "présent" !
Merci !!!
Soyez heureux !!!

16 juillet 2012

16 juin 2012 à Dalibougou, NON à l'exploitation sexuelle des enfants.


L'édition 2012 de la journée du 16 juin a été l'occasion pour Sinjiya-ton Mali, avec son partenaire ECPAT Luxembourg, d'initier une journée de sensibilisation et de plaidoyer dans le but de contribuer à combattre le phénomène d’exploitation sexuelle des enfants, et cela sous toutes ses formes :
prostitution, traite des enfants à des fins sexuelles,
et toutes autres formes d’abus de forme sexuelle…

Mamadou Touré rappelle, comme chaque année, le pourquoi du 16 juin et présente le thème de cette édition 2012.

Les "rossignoles", les "messagers de la rue" et les "Ruffans", tous des enfants encadrés par Sinjiya-ton Mali, ont illustré ces thèmes et passé des messages forts à travers diverses activités artistiques, à un public* très nombreux qui avait fait le déplacement.
En voici quelques illustrations 
 

Bravo les enfants !!!!!!
Il semble que vos talents et vos messages aient été bien appréciés par tous (petits et grands).
Et puis, en clôture de cette journée, le repas aussi fut bien apprécié... 

Bon appétit les enfants !!!

*Étaient présents :
le représentant du SCAC de l’Ambassade de France au Mali, la représentante du maire de Magnambougou, le Chef de quartier de Magnambougou, le Coordinateur des Chefs des quartiers de la Commune VI de Bamako, les écoles partenaires de Sinjiya-ton Mali, les familles voisines et les enfants et les jeunes du quartier et ceux de la rue, la presse écrite….

Pourquoi fêter le 16 juin à Dalibougou ?


Tous les 16 juin*, c'est la fête à Dalibougou, mais pourquoi ?
Voilà quelques lignes qui vous en diront plus. 

Le 16 juin 1976, avec le soutien du mouvement de la Conscience noire, des écoliers et des étudiants noirs de Soweto en Afrique du Sud, se rassemblent pour protester contre l'obligation qui leur est faite de suivre leur enseignement en afrikaans, la langue de la principale communauté blanche du pays et identifiée à l'apartheid.
...
Le bilan est officiellement de 23 morts et 220 blessés, mais le bilan réel n'est pas vraiment connu. On parle de plusieurs centaines de morts, et on avance parfois 575 morts dont 570 noirs. Nombre d'entre elles furent touchées de balles dans le dos. L'un des premiers morts, Hector Pietersen, un jeune garçon de 12 ans, devint le symbole de la répression aveugle du régime.

Depuis 1991, la journée de l’enfant africain est organisée chaque année le 16 juin sur tout le continent africain, en souvenir du massacre des enfants à Soweto.

Vous trouverez tous les détails dans Wikipédia.

*16 juin 2011,  Merh témoignait en direction de ses pairs
  16 juin 2012,  combattre l'exploitation sexuelle des enfants sous toutes ses formes.

15 juillet 2012

Ludafrik encore une fois avec Sinjiya-ton

Dans la Brie aussi, on sait ce que veulent dire :
"engagement solidaire" et "faire la fête".
Nous pouvons dire que ceux qui n'étaient pas à ce concert,  organisé par l'association Ludafrik au bénéfice de Sinjiya-ton le 7 juillet, ont raté une super fête, 
de super artistes (Sundyata, le Korosif Crew, Jahden sound, Sakawoulé, Def Venelli et BreDDaZ) qui ont mis le feu, 
des bénévoles adorables, 
une ambiance formidable...

Encore mille mercis à tous les participants !!!

Dimitri Puissant, président de Ludafrik :
"Rien de plus à dire si ce n'est MERCI MERCI ET ENCORE MERCI!!!!! Grâce aux efforts de Tous, nous pourrons envoyer une somme honorable au bénéfice des Enfants de Dalibougou !!!"

Ci-après, quelques images de ce concert...



13 juillet 2012

BRAVO GAOUSSOU !!!

Le 18 juin, Gaoussou a soutenu son mémoire de fin d'études à l'INA sur le thème de l'immigration. 
Il a soutenu son thème devant un jury composé 6 de ses professeurs, dont son mentor Kariba Dembelé, 
et en présence de son idole Hamadoun Kassogué dit Kass ou "Kerfa le fou" dans Sya Yattabaré.
Beaucoup sont venus le soutenir; parents, amis et camarades de promotion,
également quelques-uns de ses pairs, dont Mehr, Ousmane et Bintou, avec qui il a cheminé dans la rue avant de venir à Dalibougou en 2005.

ainsi que Amara et Mamadou, qui l'accompagnent depuis si longtemps, si fiers pour lui.
Regardez le regard de Mamadou écoutant Gaoussou...
Mamadou, Amara et le reste de l'équipe peuvent tous être très fiers du travail accompli.

Merh, formateur dans une école de couture (admirez le dans son costume fait par lui), 
Bintou, coiffeuse au Grand Hôtel de Bamako, une véritable artiste !
Gaoussou diplomé de l'INA, bientôt au Conservatoire ? Un véritable artiste lui aussi!
et Ousmane qui fera sa rentrée en 1ère dans un très bon lycée de Bamako... Toujours fermement décidé à devenir expert-comptable.

Les enfants et les jeunes de Dalibougou continuent leur chemin en nous épatant toujours autant.

5 juillet 2012

Le 7 juillet, à Grandpuits-bailly-carrois, concert au bénéfice de Sinjiya-ton

Décidément, pour Sinjiya-ton, c'est la saison des concerts !!!
Cette fois-ci, ce sont nos amis de Ludafrik qui ont organisé cette soirée au bénéfice des enfants de Dalibougou.

Beau programme avec :
Sundyata, le Korosif Crew, Jahden sound, sakawoulé, Def Venelli et BreDDaZ' !

Soyez nombreux samedi soir à aller à Grandpuits-bailly-carrois.
Un grand merci à toutes les personnes qui se sont mobilisées pour cette soirée, organisateurs, musiciens...

15 juin 2012

Bonnes nouvelles du concert organisé par Sylvie à Compiègne

"Voici des nouvelles de notre concert; Véro et Coline ont été formidables, dans leurs robes maliennes plus t-shirts Sinjiya-ton. Elles ont vraiment assuré et vous pouvez être fiers d'elles.
Ce concert est un succès, au moins 120 personnes et nous avons pour Sinjiya-ton une recette de 535 euros.
Nous avons tous été très heureux de faire cette action.
Nous avons projeté le film et Coline a fait un beau "discours" expliquant le fonctionnement et les missions de l'association..."

Encore merci à Sylvie qui est à l'initiative de ce concert et qui nous a annoncé par ce petit mot, le résultat très positif de cette belle initiative.
Oui, nous sommes très fiers de Coline et Véro !!!

Nous sommes très heureux qu'elles portent si haut encore, 
plus d'un an après leur retour de Dalibougou, les couleurs de Sinjiya-ton.
Véro a également organisé un concert à St André des Eaux au mois de septembre, dont les bénéfices (510€) ont été reversés à Sinjiya-ton. 

Coline parle de Sinjiya-ton devant 120 personnes. Les choristes vont bientôt chanter.
Merci à tous les participants !!!

3 juin 2012

La course du Château 2012 sans Mamadou... SNIF

Vue la situation politique instable au Mali, Mamadou n'a pas pu être présent,
mais Fred, Richard, Raymond, Rachel et Bruno ont bien participé à cette édition 2012 de la course du château et ont couru*, ensemble, pour les enfants de Dalibougou.

Un grand merci, 
un grand bravo à nos champions 
et une spéciale ovation pour la seule représentante de la gente féminine !!!
video
À l'année prochaine... mais cette fois, avec Mamadou... et avec tous ceux qui auraient aimé être présents aujourd'hui mais qui, pour des raisons diverses, ont dû renoncer.