8 mai 2010

Mary-Josée, 1 mois bénévole à Dalibougou en avril 2010


Moi qui me destinais à l'Amérique du Sud
C'est par le plus grand des hasards que mon chemin m'a conduit vers Dalibougou
je viens d'y vivre un mois avec un but précis :
l'entraide aux enfants mais j'y ai trouvé bien plus que ça...
Vivre à Dalibougou n'est pas simple... car il faut y réussir le challenge de rester en harmonie avec les autres et avec soi-même. C'est une invitation quotidienne au dépassement de soi.
Les scènes joyeuses ou douloureuses, se succèdent et m'ont offert une réflexion sur la vie en société.
Guidée à la rencontre de moi-même, j'y ai enrichi ma vie personnelle et mon monde intérieur.
Un séjour à Dalibougou, c'est une aventure stimulante, dans le respect, la tolérance, et la bienveillance.
Pour terminer, je vous offre à tous, cette pensée de Jacques Salomé
« permets à mon sourire de t'offrir ma tendresse, permets à ma main de t'apporter du doux, permets à mon regard de te dire ton importance, et accepter ainsi ma gratitude au cadeau de ta présence »
Mes pensées vont vers vous, adultes et enfants de Dalibougou ….. avec toute mon affection