11 décembre 2010

20 novembre 2010, journée internationale des droits de l'enfant


Cette année encore, la journée internationale des droits de l'enfant a été fêtée à Dalibougou
Mamadou Touré a tenu à ce que cette édition soit tournée résolument vers les habitants du quartier de Magnambougou.
Un des buts était de faire comprendre la mission et les méthodes éducatives de Sinjiya-ton, faire comprendre, entre autre, le concept de non violence qui est appliquée à Dalibougou.
Ce travail auprès des enfants déborde très largement le cercle de Dalibougou et il était important de faire passer cette information à tout le quartier.
Les débats se sont donc déroulés en langue Bambara et les habitants de ce quartier populaire ont pu ainsi poser toutes les questions qu'ils souhaitaient et en débattre.

Après un petit spectacle (musique et théatre) donné par les enfants de Dalibougou,
journée porte ouverte aux habitants du quartier.
rafraîchissements et visites guidées avec, entre autre, visite de l'atelier de couture avec exposition du travail de nos apprentis couturiers ...,
remise de diplôme de participation et d'encouragement aux équipes de la chasse au trésor,
compétion de ping pong avec remise des prix aux trois premiers.
Le clou de cette édition, la soirée culturelle et artistique sur un terrain prêté par l'espace culturel Kora film, avec la participation des artistes du quartier qui ont chanté et adressé un message au public sur le travail de Sinjiya-ton Mali auprès des enfants et sur la non violence comme méthode éducative.
Ont répondu à l'appel: Roberto Magic Sapeur, Fada Poulo, Kappa Flo, Faso Folo, Mandé Percussion, Gangsta Family J, Coucou.... Merci à tous !!!
Pendant cette soirée, projection sur grand écran, du documentaire sur le travail de Sinjiya-ton, visible par tout ce public du quartier de Magnambougou.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire