15 mai 2009

Les enfants de Dalibougou travaillent bien à l'école



Beaucoup des enfants de Dalibougou travaillent sérieusement et ont des résultats très satisfaisants. 
Djigui (Ousmane), 15 ans, vit à Dalibougou depuis 3 ans.
Il continue à nous émerveiller par ses résultats.
En effet, après avoir brillé l’année dernière en ayant eu la meilleure moyenne générale de l’histoire de son collège, vous pourrez constater que, cette année encore, son bulletin de notes est très parlant...
Gaoussou, 16 ans, vit depuis 4 ans à Dalibougou.
À la rentrée dernière, il a réussi son concours d’entrée à l’INA, (Institut National des Arts de Bamako).
16 étudiants sur 60 avaient été retenus.
L'école publique étant trop souvent déficiente (enseignants en grève...), les enfants de Dalibougou qui sont scolarisés, le sont à l'école communautaire du quartier (semi-privée)  et ensuite, dans un collège privé
Mamadou Traoré, l’instituteur "maison", les suit de près, et les éducateurs prennent le relais pour le soutien scolaire. 
Pendant que les scolaires sont à l'école, il s'occupe de la mise à niveau pour les enfants qui viennent d'arriver à Dalibougou et qui intégreront l'école plus tard, 
et bien sûr, il s'occupe également des enfants non scolarisables (pour diverses raisons, dont souvent l'âge...).
Le jour de leur départ pour leur vie d'adulte, chaque enfant de Dalibougou devra avoir reçu un enseignement général qui lui permettra d'envisager une vie professionnelle adaptée au contexte.